Devenir sapeur-pompier volontaire ?

Parallèlement à son activité professionnelle ou à ses études, le sapeur-pompier volontaire (S.P.V) exerce des missions incombant aux services d’incendie et de secours. Il s’engage pour une période de 5 ans tacitement renouvelable.

Il est intégré, sous l’autorité du chef de centre, aux équipes d’astreinte, voire de garde pour les plus gros centres ou le CODIS, et en cas d’appel, intervient dans le cadre du secours d’urgence, comme les sapeurs pompiers professionnels.

L’activité de sapeur-pompier volontaire est indemnisée par des vacations horaires dont le taux varie en fonction du grade et de l’activité (astreinte, garde, formation ou intervention)

L’activité opérationnelle lui ouvre droit à une protection sociale en cas d’accidents ou de maladies contractées en service. Après signature d’une convention entre le service départemental d’incendie et de secours et l’employeur, des périodes de disponibilité peuvent lui être offertes pour se former ou pour intervenir opérationnellement.

Les conditions

  • être âgé de 16 ans au moins et de 55 ans au plus (autorisation écrite du représentant légal pour les mineurs)
  • jouir de ses droits civiques
  • répondre aux conditions d’aptitude physique et médicale exigées
  • s’engager à exercer son activité avec obéissance, discrétion, responsabilité et assiduité

D’autres conditions seront précisées lors de la demande d’engagement (incompatibilité de fonction, service national, lieu de résidence).

Les modalités de recrutement comme SPV au SDIS de l’Ardèche

Trois recrutements sont effectués annuellement au sein du corps départemental de l’Ardèche, le 1er Avril, le 1er juillet et le 1er novembre.

Les candidats comme sapeur pompier volontaire doivent tout d’abord, prendre contact avec le chef du centre de secours dont dépend leur lieux de résidence. Après discussion avec celui ci pour vérifier la réelle motivation du candidat, un dossier de recrutement lui sera remis, qui sera par la suite transmis à la direction du SDIS à Privas.

Dans un second temps, le candidat sera appelé à effectuer des tests sportifs afin de contrôler son aptitude physique pour suivre la formation et pour exercer les missions. Ces tests sont consultables au préalable en demandant au chef de centre. Une attestation d’aptitude à la natation est aussi demandé à cette occasion au candidat.

Si les tests sont probants, et l’avis du chef de centre favorable, le candidat est convoqué pour passer une visite médicale auprès d’un médecin sapeur pompier.

En cas d’aptitude favorable, le dossier est transmis à la direction du SDIS à Privas, où, après avis de l’instance consultative pour les sapeurs pompiers volontaires ( Comité consultatif départemental des sapeurs pompiers volontaires), le président du CASDIS prononce le recrutement comme sapeur pompier volontaire

La formation

Le premier engagement comprend une période probatoire (1 an minimum / 3 ans maximum) permettant l’acquisition de la formation d’intégration et l’analyse du comportement du sapeur pompier. La formation d’intégration est adaptée aux missions confiées aux sapeurs-pompiers . Elle correspond à des périodes de stage, totalisant 31 jours, sur les risques incendie (7j), le secourisme et le secours aux personnes ( 13j), les opérations diverses et risques technologiques (6j). En fin de formation, une spécialisation est effectuée pour les feux de forêt (4j).

Par la suite, au cours de son engagement, le SPV devra suivre une formation de maintien, d’actualisation et de perfectionnement permettant notamment le maintien de ses compétences et son adaptation aux différentes fonctions. Elle est organisée dans chaque centre de secours (généralement une demie journée par mois)

L’évolution du sapeur pompier volontaire

Le sapeur pompier volontaire, au cours de son engagement, aura la possibilité, avec certains critères d’ancienneté, de suivre des formations lui permettant d’occuper l’emploi de chef d’équipe (grade de caporal), chef d’agrès (grade sergent ou adjudant), de chef de groupe incendie (grade de lieutenant), et de chef de colonne (grade de capitaine).

Le service de Santé et de Secours Médical

Médecins, infirmiers, pharmaciens et vétérinaires peuvent devenir sapeurs-pompiers volontaires en intégrant le service de santé et de secours médical (SSSM). Les sapeurs-pompiers membres du SSSM apportent leurs connaissances médicales nécessaires aux opérations de secours à personnes, au soutien sanitaire et à la formation des sapeurs-pompiers. Dans le cadre des visites médicales, les médecins et les infirmiers apportent un concours actif.

Les conditions sont les suivantes:

  • remplir les conditions d’engagement en tant que SPV (limite d’âge pour les médecins portée à 60 ans)
  • remplir les conditions d’exercice en France.

La procédure est allégée. Les personnes intéressées rentrent en contact avec le chef du centre de secours, de leur secteur de résidence ou d’activité, qui présentera le dossier au médecin chef du SDIS.